Pour un support en Anglais, demander de l'aide sur le Discord Nintendo Homebrew.
Si vous appréciez ce guide, j'accepte les Donations.


Pour des guides complets pour les homebrew et Custom Firmware sur d’autres consoles, consultez hacks.guide.


Lisez attentivement toutes les pages d’introduction (y compris celle-ci !) avant de continuer.

Ce guide est destiné aux consoles grand public (achetées par un consommateur; pas issues du Programme Développeur de Nintendo) uniquement!
Si vous avez une console de développeur (“PANDA”), consultez le guide de hacks 3DS Panda.

Ce guide est disponible dans d’autres langues !
Cliquez sur l’icône en haut à droite de cette page pour changer de langue.
Ou sinon, cliquez ici pour aider à maintenir ces traductions à jour.

Ce guide a besoin de votre aide pour uploader ces torrents !

Qu’est-ce qu’un Homebrew ?

Les Homebrew désignent généralement des logiciels qui ne sont pas autorisés par Nintendo. Ceci inclut les outils, applications, jeux, émulateurs “faits maison”.

Très souvent, exécuter des homebrew sur votre console est 100% gratuit en utilisant simplement le Studio son Nintendo 3DS. Il existe également de nombreux autres exploits dans des jeux commerciaux et le navigateur pour exécuter des homebrew.

Qu’est-ce qu’un Custom Firmware ?

Un Custom Firmware (“CFW”) vous permet d’utiliser des hacks plus avancés que les homebrew “userland” (ci-dessus) ne permettent pas. Par exemple, les patchs de signatures vous permettent d’installer des titres non signés directement sur votre menu HOME.

CFW peut être installé sur n’importe quelle console sur n’importe quelle version (mais elles peuvent exiger des outils supplémentaires / accessoires pour les versions > 11.3.0).

Qu’est-ce que ce guide me fait installer ?

Ce guide a pour but final de transformer une 3DS complètement “Stock” (jamais modifiée) à un Custom Firmware boosté par boot9strap. Sur certaines version, il utilise des homebrew comme objectif intermédiaire - mais un Custom Firwmare est toujours le but ultime.

Boot9strap est la plus récente et la meilleure méthode pour lancer un Custom Firmware qui nous donnera un accès quasi complet au système seulement quelques millisecondes après le démarrage, un peu comme BootMii sur la Wii. Il nous donne un contrôle encore plus tôt qu’arm9loaderhax, et, contrairement au standard sighax, boot9strap utilise un exploit écrasant la NDMA afin d’obtenir l’exécution du code Boot9. Cela signifie que n’importe quelle console exécutant boot9strap est capable de sauvegarder l’OTP unique à la console (OTP.bin), la bootrom ARM11 (boot11.bin) et la bootrom ARM9 (boot9.bin).

Les avantages de boot9strap par rapport aux autres méthodes de lancement de Custom Firmware sont nombreux, et c’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser ce guide au lieu de tout autre qui s’appuie sur des logiciels obsolètes (comme menuhax + rxTools, arm9loaderhax ou même un sighax standard).

Pour plus d’informations sur le fonctionnement de boot9strap, voir ce papier.

Pour une liste de chacune des signatures sighax calculées, voir ce gist.

Que puis-je faire avec un Custom Firmware ?

  • Jouer à toutes les cartouches de jeux et tous les jeux eShop peu importe leur région Personnalisez votre Menu Home avec des thèmes et écrans d’accueil créés par les utilisateurs
  • Utiliser des “ROM hacks” pour les jeux que vous possédez
  • Prendre des captures d’écran des jeux et des applications
  • Sauvegarder, modifier, et restaurer les sauvegardes de plusieurs jeux
  • Jouer à des jeux d’autres consoles plus anciennes via des émulateurs, comme RetroArch ou d’autres émulateurs individuels. (Fonctionne mieux sur New 3DS)
  • Installer des homebrew sur votre console et les faire apparaître sur votre menu HOME
  • Copier votre cartouche de jeu dans un format que vous pouvez installer, et y jouer sans avoir besoin de transporter la cartouche
  • New 3DS ou New 2DS Uniquement: diffuser en Wi-fi vos sessions de jeu vers votre PC grâce à NTR CFW
  • Lancer la plupart des anciennes “flashcards” pour Nintendo DS qui ont été bloquées il y a longtemps - voire n’ont jamais marché - sur 3DS
  • Mettre à jour sans risque vers la dernière version en date de la 3DS sans risquer de perdre votre accès aux homebrews

Que faut-il savoir avant de commencer ?

  • Avant de commencer à suivre ce guide, vous devez connaître les risques liés au hack de votre 3DS: à chaque fois que vous modifiez votre système, il y a toujours un risque de brick IRRÉCUPÉRABLE. Cela arrive rarement, mais c’est toujours une possibilité donc assurez-vous de suivre EXACTEMENT TOUTES les directives.
  • Si vous avez déjà hacké votre 3DS dans le passé pour obtenir une EmuNAND, et désirez déplacer le contenu de votre ancienne EmuNAND vers votre nouveau SysNAND CFW, vous devez suivre toutes les instructions et restaurer votre EmuNAND existante quand on vous le demande à l’étape Finalisation de l’installation.
  • Ce guide fonctionnera sur les New3DS, Old3ds, New 2DS et 2DS de toutes les régions en version 11.6.0 ou inférieures.
  • Si tout se passe comme prévu, vous ne perdrez aucune donnée et finirez avec tout ce que vous aviez au départ (les jeux, votre NNID, les sauvegardes, etc., seront préservées).
  • Assurez-vous que votre console reste branchée et chargée pendant l’intégralité du processus pour éviter la perte de données ou les dommages causés par une extinction inattendue!
  • Votre carte SD doit être en MBR, pas GPT (la carte SD fournie avec la console est en MBR par défaut).
  • Si vous devez formater une carte SD neuve, vous pouvez utiliser guiformat et choisir une taille d’unité d’allocation (“Allocation Unit Size”) de 32K (32768).
  • La 2DS est quasiment identique à une Old (Ancienne) 3DS en termes de logiciel, donc toutes les étapes qui s’appliquent à l’Ancienne (Old) 3DS s’appliquent aussi à la 2DS.

Continuez vers Bien Démarrer